Rechercher

Et si on regardait l'éducation autrement ?

En cette journée de l’éducation 2022 , Alice la fondatrice du Perma Social Club me donne l’opportunité de m’exprimer ici et de rédiger un de mes tous premiers articles de blog.


Je m’appelle Louanne, je suis étudiante en Communication et en stage au sein de votre agence d'écotourisme local. Et j’ai choisi de rédiger un article qui traite de l'éducation car c'est un des aspects centraux de la permaculture et de notre civilisation.


Alors discutons éducation !


L’école

L’éducation est un droit humain fondamental. En France, depuis les lois Ferry du début des années 1880, l’école est gratuite et obligatoire pour tous. Ainsi, nous avons depuis ce jour la chance d’avoir un accès presque universel à l’éducation.


Mais cette universalisation n’est pas sans poser problème. En effet, qui dit universel dit nécessité de standardiser.

Ainsi, les savoirs sont uniformisés, les élèves (de par leur nombre en classe) ne peuvent faire l’objet d’un suivi personnalisé, le principe méritocratique tant vanté présente certaines failles… Les élèves « non-conformes » au système scolaire ne se sentent pas assez « intelligents » et décrochent. Tels sont parmi les reproches adressés à l’école traditionnelle.



Je vous partage mon expérience : j’ai toujours été douée à l’école et cela m’ouvre de nombreuses portes pour mon avenir. Mais cette aisance est en fait dû à ma compréhension du fait, que pour avoir des bonnes notes (et donc être valorisée scolairement), je devais répéter (souvent bêtement) dans mes copies, le cours de mes professeurs.

Qu’elle ne fut pas ma déception en découvrant au lycée que les cours de philosophie ne me demandaient pas de réfléchir et d’exprimer ma pensée mais plutôt de « recracher » un par un les arguments du professeur dans un ordre logique…


Mais tout n’est pas à reprocher à l’école traditionnelle. De façon évidente, elle contribue à la réduction des inégalités, au développement de l'interaction sociale et à donner accès à la connaissance.


Des écoles alternatives

C’est pour pallier ces dysfonctionnements que des écoles alternatives ont vu le jour et ont aujourd’hui le vent en poupe.

Montessori, Freinet, Steiner-Waldorf… Toutes ces écoles ont pour ambition d’apporter une autre manière d’éduquer, en éveillant la curiosité et la créativité des enfants, en encourageant et valorisant la pluralité d’expressions, en développant l’esprit de cohésion et solidarité, en favorisant l'autonomie et l’esprit critique...

Ces écoles privées semblent être un moyen d’apporter une autre éducation aux enfants, mais il faut tout de même rappeler qu’elles ne sont pas accessibles à tous du fait de leur frais d’inscription souvent élevés. Eh oui, faire la différence a un coût…


L’éducation populaire, qu’est-ce que c’est ?

On peut considérer que les écoles alternatives s’inscrivent dans le courant de pensée de l’éducation populaire. Ce courant vise en effet à faire évoluer les individus et la société en dehors des cadres d'apprentissage traditionnels et institutionnels.

L’objectif de l’éducation populaire n’est pas la diffusion uniforme du savoir (reproches adressés à l’école traditionnelle). Mais de donner aux enfants les moyens de comprendre le monde afin de pouvoir le transformer. Aider à développer leur esprit critique, à partir de ce qu’ils vivent dans leur quotidien mais aussi en prenant en compte le quotidien des autres.

Savoir remettre en cause ce qui est appris, avoir une vision transdisciplinaire et plus globale des sujets étudiés, viser l’amélioration de la société avec un objectif de solidarité et justice.

L’objectif étant de donner aux enfants les clés pour comprendre et changer le paradigme de nos sociétés, et pour en choisir un plus respectueux des êtres et de l’environnement.


Et n’est-ce pas là aussi le but de la permaculture ? ​😉


Alice dans son dernier article, a exprimé le fait que la permaculture c’est avant tout savoir jouer des complémentarités et forces des éléments qui constituent l’environnement, en vue de créer un écosystème équilibré et durable. Ce sont les mêmes aspects que l’on retrouve dans les principes de l’éducation populaire.


Cependant l’objectif global semble de plus en plus clair : se développer durablement, tout en respectant les pluralités de l’environnement qui nous entoure.


Alors qu’est-ce qu’on attend pour commencer ? ☺


Certains, comme lors du Perm'Acte n'ont pas attendu. Ce beau projet, auquel Alice a activement participé, est une d'Université printanière autour de la permaculture.

Le but étant de réunir différents acteurs du réseau, de former les participants en alliant théorie et pratique et d'échanger et concrétiser un projet commun.



#education #educationnationale #educationalternative #educationpopulaire #tousensemble #tousdifferents #makeadifference



28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout